IE = ER + S

              

                INDEPENDANCE ENERGETIQUE =  ENERGIES RENOUVELABLES  + STOCKAGE ENERGETIQUE=  Arme de PAIX  ET d’ECONOMIE DE PROXIMITE

Compagnons Energies Renouvelables

1) BCE (Banque centrale européenne) : crédits aux banques CEE : 0,05%

Selon l’AFP(11/12/2015), la BCE a alloué des prêts aux banques CEE au cours du  2ème semestre 2015 pour un montant total de 107,9 milliards € au taux de la quasi-gratuité à 0,05%.

Les banques sont censées faire circuler ces fonds sous forme de crédits aux ménages et entreprises de région.

Néanmoins, on  peut être quelque peu étonné qu’un contrôle concret de l’usage de l’argent alloué n’est pas prévu !!

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/2553785/2015/12/11/La-BCE-prete-18-3-milliards-d-euros-aux-banques.dhtml

 

 2) COP 21 PARIS

La réunion mondiale prochaine sur le climat qui est/ s’est déroulée à Paris est une diplomatie inter-pays du Monde ; une tour de Babel d’intérêts divers… à 7 milliards d’humains !
Déjà en 2009, des journalistes sérieux avertissaient :
« Les 15 plus gros porte-containers du monde polluent autant que l’ensemble du parc automobile mondial »….de quoi déjà à l’époque, INITIER une petite table ronde avec quelques armateurs et quelques pays où la Chine aurait été le 1er invité… !
Xénius /Arte a fait un reportage édifiant sur ce sujet en août 2015 avec le titre : « les bateaux sont-ils les plus grands pollueurs de la planète »…

 

Faire moins voyager les marchandises… c’est assurément produire plus avec qualité en local… avec, si possible, un maximum d’énergies issues DES Renouvelables… !
De la non-maîtrise citoyenne des réalités désastreuses de l’économie GLOBALE …soyons plutôt actif d’une COMMUNAUTE EUROPEENE en SUPER-ACTIVITE LOCALE …, où la convivialité citoyenne peut encore s’établir :
– en Bonheur de production pour les producteurs
– en Bonheur de consommation pour les « indigènes consommateurs » !

3) COO 3 : projet de 600 MW….investissement : 600 millions€

La centrale de Coo d’Electrabel (1164 MW ; équivalent d’un gros réacteur nucléaire) permet le stockage de l’énergie « par pompage-turbinage » et peut générer dans les 2 minutes de l’électricité à pleine puissance pendant +- 6 heures.
Un projet d’extension de 600 MW pourrait être mis en chantier pour autant que les autorités fédérales et régionales modifient les législations actuellement appliquées pour le pompage-turbinage. Coo deviendrait alors « une pile géante » qui pourrait utilement équilibrer le réseau, notamment quand les énergies renouvelables sont en surplus de production ou en manque de production.

Dernièrement, Coo a eu la visite du vice-président de la commission européenne, de notre ministre fédéral de l’énergie, celui du Grand-Duché du Luxembourg, un certain nombre de nos parlementaires et sénateurs fédéraux, qui unanimement trouvent le projet salutaire dans le contexte énergétique actuel. L’investissement devrait également pouvoir bénéficier des fonds du « plan juncker »(315 milliards), tout comme le projet Iland(atoll énergétique en mer du Nord).
Le plan Juncker consiste à soutenir les projets dans les infrastructures énergétiques, le transport, les réseaux informatiques.

Tous les consommateurs belges paient dans leur facture d’électricité le coût des certificats verts off-shore.
Coo pourrait davantage jouer le rôle de régulateur du réseau électrique…..
Et pourquoi pas…en complément des fonds européen, ne pas associer le citoyen investisseur, qui pourrait également prendre part directement à l’essor de sa région avec une rentabilité raisonnable et garantie …. !?